1.300 DKK

Congrès de la mise au clair

L’essence des dynamiques supérieures

« Nous considérons l’essence des dynamiques supérieures quand nous considérons l’aide. Parce que c’est la trame de l’association. Et l’Homme est vivant aussi longtemps qu’il peut aider des choses et aussi longtemps qu’il peut lui-même être aidé. » —L. Ron Hubbard

Le carton d’invitation en disait déjà long : « Nous l’avons fait ! » Voici l’état de Clair : ses dimensions, ses libertés et ses caractéristiques. Nulle part ailleurs cela n’était aussi clairement décrit. En définissant un Clair selon le critère de « libertés relatives », L. Ron Hubbard montre les étapes progressives nécessaires pour faire monter quelqu’un en direction de cet état, y compris la solution aux problèmes de temps présent et aux ruptures d’ARC. Cela aboutit au point culminant, le « bouton magique » qui a le pouvoir d’ouvrir n’importe quel cas et qui peut être résumé en un seul mot : l’aide. Comme L. Ron Hubbard l’a décrit, cela résout les choses « comme de la dynamite ». Cela sépare les valences, extériorise les préclairs et met en séance des gens qui n’étaient auparavant même pas vaguement auditables.

Directement dans le sillage de l’aide, au « cœur des dynamiques supérieures », vient se placer le critère du jugement : avec combien de dynamiques une personne pense-t-elle instantanément ? Pendant que, de l’autre côté, se trouvent les dynamiques négatives : le domaine des psychiatres et des créateurs de la bombe A. À ce point, L. Ron Hubbard révèle la marche à suivre pour amener un être dans un état où il peut rester au point-cause malgré le niveau de violence existant dans un monde devenu fou.

Aujourd’hui, il existe des dizaines de milliers de Clairs dans pratiquement tous les pays du monde. Voici le moment gravé dans la pierre où le premier fut annoncé.

format

Compact Disc

Lectures

9