2.100 DKK

Congrès de l’Ouest

Restaurer la liberté et l’identité

« Là où les hommes sont libres, ils peuvent faire beaucoup de choses. Le travail devient un plaisir. L’utilisation de l’effort lui-même devient désirable. Des choses sont construites, le monde devient plus beau. L’Homme est capable de s’engager dans la vie comme dans un jeu plutôt que comme dans un esclavage. Et nous obtenons alors une tout autre culture. » —L. Ron Hubbard

Comme les scientologues de l’ouest des États-Unis réclamaient un congrès chez eux, L. Ron Hubbard a organisé un « Congrès de l’Ouest » à Phoenix, Arizona. Ce qui distingua ce congrès, c’était la façon dont L. Ron Hubbard présenta ses dernières percées car comme cela fut rapporté dans le Journal de Scientologie, «la présentation de textes techniques était limitée au strict minimum, L. Ron Hubbard présentant la plus grande partie de la technique et de la procédure importante sous forme de procédés appliqués au groupe.»

Ainsi L. Ron Hubbard fournissait un modèle aux délégués afin qu’ils puissent auditer des groupes de gens dans leurs propres régions, en se concentrant sur la Procédure d’opération standard 8-C (SOP 8-C) et les listes de Self-Analyse. On y trouve aussi la présentation par L. Ron Hubbard du nouvel « électromètre audio » (connu plus tard sous le nom d’« électromètre bip »), un instrument qui surpassait tous les modèles précédents et qui non seulement comportait une sonde capable de repérer les zones de douleur chez un être humain, mais qui fournissait aussi un moyen de démontrer qu’un être peut, à volonté, créer un courant d’énergie chez un autre être. Somme toute, c’était un congrès bourré de données techniques, pour augmenter les rangs des scientologues formés qui feraient connaître ces percées à un public plus large..

format

Compact Disc

Lectures

20